Les 5 clés du lâcher-prise

Découvrez les 5 clés de la posture mentale du Lâcher-prise.

Lâcher-prise est un apprentissage. Et comme tout apprentissage, cela demande de l’entrainement, de la pratique. On croit que lâcher prise, c’est se résigner, se soumettre face aux évènements, que c’est oublier les problèmes pendant un laps de temps, ou encore abandonner ses certitudes, ses idées. 

Mais lâcher prise n’a absolument rien à voir avec ces idées reçues

Pour illustrer mon propos, je vous propose d’imaginer une petite tasse à café. Imaginez que la meilleure place pour éviter qu’elle se renverse, c’est de la porter en l’air, le bras tendu. Bien sûr, vous êtes parfaitement capable d’effectuer ce geste. La question qui se pose est de savoir combien de temps vous pourrez tenir votre tasse à café ainsi. Pendant une minute, c’est évidemment faisable.

Mais imaginez que vous décidiez de tenir cette tasse ainsi durant 1h, une journée ? une semaine ? Votre bras va devenir douloureux ainsi que chaque partie du corps qui est relié à ce bras. Le simple fait de tenir une petite tasse à café à bout de bras va devenir un effort très pesant. C’est comme si elle pèse une tonne alors qu’en réalité elle ne pèse que quelques grammes.   Pourtant, ça ne veut pas dire que vous êtes incapable de la tenir à bout de bras. Vous pouvez choisir de tenir cette tasse comme bon vous semble, selon vos envies personnelles. Si vous avez envie de la tenir hauteur de vos épaules pour éviter qu’elle tombe ou renverse son contenu…. C’est possible.  

Mais si la peur qu’elle se renverse ne vous quitte jamais, votre hyper vigilance risque de vous épuiser. Vouloir tenir la tasse à bout de bras au delà de plusieurs minutes, c’est comme si vous vouliez garder le contrôle. 

Alors qu’il existe différentes solutions auquel vous n’avez peut-être pas pensé, pour éviter que cette tasse tombe ou se renverse. Si vous tenez à garder le contrôle, vous ne pourrez vivre que des expériences dont vous connaissez déjà l’issue. Alors certes, ce seront des expériences où vous avez déjà des repères. 

Mais vous passerez peut-être à côté d’une occasion de faire une expérience qui pourrait être « potentiellement  » plus avantageuse. 

Donc finalement lâcher prise, ça ne veut pas dire de ne jamais tenir la tasse à bout de bras, ni de laisser les circonstances la renverser sans réagir, ni de regarder ailleurs pendant que la tasse se renverse, ni de se résigner à ce qu’elle se renverse maintenant ou plus tard sans chercher une solution pour éviter ça. Lâcher prise, c’est tenir la tasse, à bout de bras si on veut, ou si on ne peut pas faire autrement. Mais c’est aussi la reposer …  le moment que l’on juge opportun.  

Lâcher prise, c’est d’abord et surtout arrêter … de vouloir tout contrôler

Le lâcher-prise est une posture mentale, un art de vivre, mais également une posture corporelle. Corps et esprit sont liés. Lorsque vous relâchez le mental, cela se répercute sur le corps, qui s’avèrera plus souple, plus léger. Inversement, relâchez votre corps, et cela apaisera votre mental. 

Voici une piste de réflexion sur les 5 clés de la posture mentale du lâcher-prise :

  • Premier point : accepter le changement et arrêter de vouloir tout contrôler, car tout ne dépend pas que de nous. 
  • 2ième point : accepter notre impuissance, que nous avons des limites. C’est accepter aussi que la perfection n’existe pas.
  • 3ième point c’est accepter de ne pas comprendre le sens de l’épreuve, ou de ne pas avoir la solution dans le délai que vous vous êtes imparti. Chaque problème a sa solution : accepter qu’elles arrivent avec de la patience et du temps
  • 4ième point : accepter d’avancer vers l’inconnu tout en gardant confiance que tout arrive pour une bonne raison, qu’il y a un enseignement à chaque expérience qui nous révèle une ressource en nous-même, ou bien une solution extérieure que l’on a pas encore identifié. 
  • 5ième point : distinguer le laisser agir du vouloir. Trouver l’équilibre entre le fait de se fixer un objectif et s’en donner les moyens. Attention de ne pas basculer dans l’obsession. 

Enfin, et surtout …. Faite de votre mieux ! Lâcher-prise, c’est comme le vélo, plus on s’entraine, plus on pratique, plus on se perfectionne ! 

Découvrez plus en détail ces 5 points en écoutant l’épisode de podcast dédié sur la plateforme de votre choix. Le podcast est un format audio qui ressemble à une émission de radio. L’avantage, et que vous pouvez fractionner l’écoute en plusieurs fois, ou encore l’écouter en voiture, en faisant du sport, en marchant.

Je vous souhaite une agréable écoute !

Je vous souhaite une agréable écoute !

Pour découvrir et écouter l’épisode du podcast, choisissez la plateforme de votre choix

Il existe de nombreuses méthodes pour vous entraîner, et favoriser cette posture mentale : la sophrologie est la reine dans ce domaine. Vous pouvez aussi vous orienter vers la pratique du Yoga, ou bien aussi les pratiques énergétiques telles que le Reiki.

De façon générale, nombreuses méthodes de bien-être et de développement personnel concourrent à la pratique du lâcher-prise. Parfois il vous faudra essayer plusieurs méthodes avant de trouver celle qui vous convient. Ne vous découragez pas. Et ne croyez surtout pas que ce n’est pas fait pour vous. De nos jours, de nombreuses méthodes ont vu le jour, et c’est une chance. Chaque personne est unique, donc un accompagnement bien-être doit pouvoir s’adapter de manière précise et spécifique à la singularité de chaque personne.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.